Foto
Liliana Komorowska (née Glabczynska) fut diplômée en 1979 avec mention de l’Académie théâtrale de Aleksander Zelwerowicz à Varsovie. La même année, elle a fit ses débuts scéniques, interprétant le rôle d’Abigaïl dans un spectacle du Théâtre télévisé, réalisé par Zbigniew Hübner, Les sorcières de Salem de A. Miller. Ce rôle lui a valu un prix du meilleur début théâtral au Festival de la création théâtrale à Olsztyn, en Pologne. Elle a poursuivi sa carrière au Théâtre dramatique (Teatr Dramatyczny) de Varsovie, où elle a participé aux excellentes productions de ce théâtre renommé, tels que : Opérette de Gombrowicz (avec Piotr Fronczewski), Britannicus de Racine (avec Zofia Rysiowna), Jacques, le Fataliste de Diderot (avec Zbigniew Zapasiewicz), As you like it de Shakespeare (avec Janusz Gajos). Ses rôles inoubliables au Théâtre télévisé en Pologne sont notamment : celle de Roxane dans Cyrano de Bergerac ( Krzysztof Zalewski, réalisateur) aux côtés de Piotr Fronczewski et Marek Kondrat, celle de Linda Manion dans L’Anatomie du meurtre (Janusz Majewski, réalisateur) aux côtés de Wojciech Wysocki et Piotr Garlicki ou celle de la prostituée dans la Mort du commis voyageur (K. Karabasz, réalisateur) aux côtés de la légende du théâtre polonais, Tadeusz Lomnicki. À même temps, elle a interprété quelques rôles cinématographiques intéressants: deux chez Krzysztof Zanussi, dans Le contrat de mariage et From a far country et deux chez Jerzy Kawalerowicz Mort du président et Austeria. Le personnage de Jewdocha dans Austeria fut d’ailleurs le rôle le plus connu de Liliana Komorowska auprès du public polonais. En 1982, l’année de la loi martiale en Pologne, Liliana a participé à la production américaine de Moshe Mizrahim (lauréat d’un Oscar pour Madame Rosa), intitulé War and Love, dont le rôle principal fut interprété Kira Sedgwick,. Ce film est devenu le moment-charnière dans la carrière de Liliana Komorowska qui a décidé de rester aux États-Unis et de tenter sa chance sur le marché cinématographique le plus concurrentiel du monde. Dès le début, le progrès de sa carrière à l’étranger fut dynamique, les rôles dans les séries télévisées américaines les plus populaires, en témoignent: Another World (NBC), As the World Turns (CBS), One Life to Live (ABC). Elle a eu aussi plusieurs performances en tant qu’actrice invitée dans les séries telles que : Simon& Simon, Equalizer, Kojak (avec Telly Savallas), The Crosby Show (avec Bill Crosby) ainsi que dans un pilote de la série Le Saint de la CBS. Ensuite, elle a interprété le rôle principal dans une pièce off-Broadway Shots at Fate, et joué dans plusieurs films. Notamment, dans le film Astonished, une version contemporaine du Crime et châtiment, elle a joué, aux côtés de Charles Dutton (Alien III), la version féminine du personnage de Raskolnikov. Dans la comédie Her Alibi, réalisée par Bruce Beresford (gagnant d’un Oscar pour Driving Miss Daisy) avec Tom Selleck, elle a interprété la sœur de Pauline Poritzkova. Les années 1989-1991 ont apporté à Liliana d’autres rôles dans des films et des productions télévisées, tant en Amérique qu’en Europe. Elle a signé alors un contrat avec la BBC pour participer à une série intitulé Mother Love avec l’excellente Lady Diane Rigg (cette production a obtenu le prix BEFTA du meilleur sitcom britannique de l’année). Parmi d’autres succès de cette période, il faut mentionner sa participation à la coproduction franco-polonaise pour la télévision, Napoléon, et dans d’autres séries à la télévision américaine : Veronica Clare, Acapulco H.E.A.T. et Lucky/Chances (d’après le scénario de la célèbre Jackie Collins). Une autre étape de la carrière de Liliana Komorowska a commencé par l’obtention du rôle principal dans le film d’horreur du genre science-fiction, Scanners III. Sur le plateau de tournage de ce film, Liliana a rencontré son futur mari, le réalisateur bien connu, Christian Duguay. Leur liaison, qui dans la vie privée leur a permis de fonder une famille, sur le plan professionnel, leur a permis de bâtir le succès de leur carrière, dorénavant réuni. Parmi les plus grandes réussites se trouvent les productions suivantes : le film de science-fiction Screamers, avec la participation de Peter Weller ( Robocop), The Assignment (Mission spéciale) avec les acteurs bien connus : Aidann Quinn, Donald Sutherland et Ben Kingsley, la mini série CBS, Jeanne d’Arc (13 nominations pour leprix EMMY), le thriller politique The Art of War (l’Art de la guerre) avec Wesley Snipes, dans le rôle principal, ou ExtremOps. À la même période, Liliana a aussi joué dans le film produit par les frères Tony et Ridley Scott, Redlight (prix GALAXY, pour le meilleur film canadien de la télévision), ainsi que dans Suspicious Minds (gagnant d’un Oscar pour le rôle dans le film The Firm) et finalement dans la production de la télévision canadienne The Royal Scandal, où elle incarne une femme fatale de l’époque victorienne.
Liliana Komorowska habite actuellement au Canada, où elle travaille sur les scènes dramatiques et sur les plateaux de tournage québécois. Depuis quelques années, elle s’implique aussi dans la promotion et la diffusion de sa culture d’origine auprès du public canadien, notamment via Le Festival polonais à Montréal et tout récemment à travers la fondation qui porte son nom, La Fondation Liliana Komorowska pour les Arts.